accadiens

L’événement climatique de 4200 BP (« Before present »)

Philippe MALBURET Divers événements historiques n’ont pas trouvé jusqu’à présent d’explications proposées par les historiens. Et pourtant certains d’entre eux pourraient être mis en relation avec les variations climatiques. À la même époque que la chute de l’ancien empire Égyptien, une autre civilisation a disparu : celle des Akkadiens qui dominaient la Mésopotamie. Les explications…

Hannibal

L’Optimum Climatique Romain

par Prof. Dr Alain Préat, Université Libre de Bruxelles Le texte qui suit est extrait d’un article publié par le site Science Climat & Energie le 4 septembre 2020. L’Optimum Climatique Romain (OCR), s’étend d’environ 250 ans avant J.-C à 400 après J.-C,  c’est-à-dire au cours d’une période assez proche de la nôtre. C’est au cours…

mayas disparition

Un changement climatique soudain à l’origine la disparition des mayas

François Blondot En 1519, Cortès débarque au Yucatan (Mexique).Les Mayas n’existent plus et les conquistadors découvrent quelques ruines. Ils n’y prêtent guère attention car ces bâtiments et ces temples sont déserts.Au milieu du XIXème siècle, 350 ans plus tard, les historiens et les archéologues s’intéressent de plus en plus à ces ruines et on commence…

optimum médieval

L’Optimum Climatique Médiéval : ce grand oublié

Professeur Alain Préat (Université Libre de Bruxelles), membre du comité scientifique de l’association des climato-réalistes (Article initialement publié sur le site Sciences Climat et Energie le 29 novembre 2019) Introduction Comme rappelé dans un précédent article (ici) les événements hyperthermiques sont fréquents tout au long de l’histoire de la Terre. Bien que fréquents et étudiés…

Procession pour la pluie

500 années de sécheresses et de canicules en Île de France

Le texte qui suit est le résumé d’un article intitulé « Sécheresses et canicules avant le global Warming – 1500-1950 », (Editions Hermann) écrit par l’historien du climat Emmanuel GARNIER (Institut Universitaire de France – Centre de Recherche d’histoire quantitative. UMR – CNRS Université de Caen). Ce n’est que depuis la seconde moitié du XVIIe…

Des traces de forêts tropicales datant du Crétacé découvertes en Antarctique

Communiqué de presse de l’Imperial College of London du 01/04/2020 Des chercheurs ont trouvé des preuves de forêts tropicales humides près du pôle Sud il y a 90 millions d’années, suggérant que le climat était exceptionnellement chaud à l’époque. Crédit Photo Illustration Alfred-Wegener-Institut/James McKay Une équipe du Royaume-Uni et d’Allemagne a découvert des sols forestiers…

Milankovitch

Les cycles de Milankovitch ne suffisent pas à comprendre la sortie des âges glaciaires

Judith Curry [1] a publié le 8 septembre 2016 sur son site un article de Donald Rapp [2] intitulé « Beyond Milankovitch »  qui  approfondit la thèse selon laquelle les paramètres orbitaux décrits par l’astronome serbe Milutin Milanković (voir ici une vidéo explicative) sont insuffisants pour expliquer l’arrêt des périodes glaciaires et nécessitent donc un processus supplémentaire : ce sont les dépôts de poussières sur les calottes…

Île de Pâques

Le «suicide écologique» de l’île de Pâques, mythes et réalités

Le texte ci-dessous est la traduction d’un article de Dennis Avery [1] publié le 7 avril 2018 sur le site wattsupwithat. L’écocide (le suicide écologique ou effondrement d’une civilisation suite à l’action des hommes sur leur environnement), est une théorie que la recherche scientifique et archéologique ne corrobore en aucune manière. Pour une information plus complète, nous conseillons…

Le lac Tchad est stable depuis la fin des années 1970

Depuis sa découverte, en 1823, le Tchad n’a cessé de présenter des fluctuations de niveau qui modifient considérablement le tracé de ses contours apparents. Au moment des sécheresses des années 1970 à 1980 la nappe d’eau s’est considérablement réduite et les inquiétudes très fortes sur la disparition du Lac Tchad se sont développées. Mais depuis 2000,…

grand ouragan de 1609

La certitude de vivre un “changement climatique” n’est pas nouvelle

Combien de temps les événements climatiques extrêmes survivent dans  la mémoire collective ? Selon l’historien du climat Emmanuel Garnier, des calculs opérés à partir de la base de données méridionales montrent que l’espérance de vie moyenne d’un événement anormal, entre 1500 et 1900, est de l’ordre de deux à cinq ans tandis que les phénomènes plus…