A propos du rapport de l’ONU sur les catastrophes naturelles

Communiqué de l’Association des Climato-Réalistes

Paris le 14 octobre 2020

Selon un rapport de l’ONU publié le 12 Octobre, le changement climatique serait la cause d’un doublement des catastrophes naturelles au cours des vingt dernières années. Ce rapport a été abondamment relayé par la presse française, notamment par le journal La Croix, qui titre ainsi : « Le changement climatique, principal responsable du doublement des catastrophes naturelles ».

Cet alarmisme est en désaccord avec les données disponibles. Ainsi, le rapport 2019 de la société d’assurance AON fait état de 409 catastrophes naturelles en 2019 (dont 32 séismes) et ne constate au fil de ses rapports ( 20162017 et 2018 ) aucune évolution significative du nombre et de la sévérité des événements climatiques extrêmes. 

L’ONU affirme entre autres que ce sont les tempêtes tropicales qui ont été les catastrophes les plus fréquentes au cours des deux dernières décennies. Il n’en est rien : l’indice ACE, qui mesure l’activité cyclonique sur l’ensemble de la planète ne montre aucune augmentation depuis le début des observations satellitaires (1972).

De plus, le nombre de décès dus aux désastres naturels est en dessous de la moyenne à long terme pour la neuvième année consécutive, 2019 se classant par exemple parmi les 13 années les moins coûteuses en vie humaine depuis 1950. 

L’association des climato-réalistes rappelle enfin qu’il est trompeur de mesurer l’évolution des catastrophes naturelles à l’aune des dommages économiques. Ces derniers sont bien davantage à rapprocher des questions d’urbanisation qui induit une exposition croissante aux risques, comme par exemple dans les Alpes Maritimes.

Contact :

Association des Climato-Réalistes

contact@climato-realistes.fr

Page Facebook

Partager