La saga de l’effet de serre radiatif

Un essai de Maurice Hadrien (*)

Disponible chez Amazon

Les émissions anthropiques de CO2 seraient responsables du réchauffement climatique. Les logiciels de calcul nous prédisent l’apocalypse ! Or ils contredisent les observations ou aboutissent à des incohérences ! Dans cet ouvrage, il est montré que la thermodynamique et les lois du corps noir rendent caduques le modèle « d’effet de serre radiatif » sur lequel ils sont basés. Il n’y aurait donc plus de lien entre la concentration de dioxyde de carbone de l’atmosphère et le réchauffement climatique. S’attacher à réduire les émissions de CO2 conduirait donc à une grave déception quant aux résultats ; c’est, en effet, se tromper de cible.

(*) Maurice Hadrien est le nom de plume de Pierre Beslu